We want to financially support activists with different opinions who fight against injustice in the world. We also need your support for this! Feel free to donate 1 euro, 2 euros or another amount of your choice. The activists really need the support to continue their activities.

Wij willen activisten met verschillende opinies die vechten tegen onrecht in de wereld financieel steunen. Hiervoor hebben wij ook uw steun nodig! Doneer vrijblijvend 1 euro, 2 euro of een ander bedrag naar keuze. Deze activisten hebben de steun hard nodig om hun activiteiten te blijven uitoefenen.

Nous voulons soutenir financièrement des militants aux opinions différentes qui luttent contre l'injustice dans le monde. Nous avons également besoin de votre soutien pour cela! N'hésitez pas à faire un don de 1 euro, 2 euros ou un autre montant de votre choix. Les militants ont vraiment besoin de soutien pour poursuivre leurs activités.

Wir wollen Aktivisten mit unterschiedlichen Meinungen, die gegen die Ungerechtigkeit in der Welt kämpfen, finanziell unterstützen. Dafür brauchen wir auch Ihre Unterstützung! Sie können gerne 1 Euro, 2 Euro oder einen anderen Betrag Ihrer Wahl spenden. Die Aktivisten brauchen wirklich die Unterstützung, um ihre Aktivitäten fortzusetzen.

Queremos apoyar económicamente a activistas con opiniones diferentes que luchan contra la injusticia en el mundo. ¡También necesitamos su apoyo para esto! No dude en donar 1 euro, 2 euros u otra cantidad de su elección. Los activistas realmente necesitan el apoyo para continuar con sus actividades.

Queremos apoiar financeiramente ativistas com diferentes opiniões que lutam contra as injustiças no mundo. Também precisamos do seu apoio para isso! Fique à vontade para doar 1 euro, 2 euros ou outra quantia à sua escolha. Os ativistas realmente precisam de apoio para continuar suas atividades.

Donations

Search for an article in this Worldwide information blog

woensdag 24 maart 2021

#WORLDWIDE #BELGIUM #FLANDERS #gettingthevoiceout #News #Journal #Update - Centre fermé 127 bis – On ne compte plus les grèves de la faim, les automutilations, les cris de désespoir et de colère.

 Nl, Fr, Engl ; https://www.gettingthevoiceout.org/centre-ferme-127-bis-on-ne-compte-plus-les-greves-de-la-faim-les-automutilations-les-cris-de-desespoir-et-de-colere/

21/03/2021:127 bis – On ne compte plus les grèves de la faim, les automutilations, les cris de désespoir et de colère.

Ils sont une cinquantaine dans le centre : des demandeurs d’asile, des sans papiers dont certains arrêtés à leur travail, certains suspectés de “mariage blanc/gris”, un homme de 62 ans enfermé depuis 4 mois, un Portugais avec un contrat de travail en Belgique, un Palestinien de Gaza très malade, 5 hommes de la RDC menacés d’expulsion vers leur “pays d’origine”, etc.

Il semble y avoir une importante solidarité entre eux. Ils s’inquiètent tous beaucoup pour un Palestinien en grève de la faim depuis plusieurs jours. Celui-ci serait sans avocat, comme d’autres détenus enfermés parfois depuis des mois qui n’ont pas accès à un avocat, alors que l’administration du centre devrait leur fournir une assistance juridique (ex avocat prodeo) dès leur arrivée !

Huit personnes ont également entamé une grève de la faim de 24 heures le vendredi 12 mars pour protester contre leur enfermement et les mises au cachot systématiques pour tous ceux qui réclament leurs droits (même quand il s’agit de réclamer du café au lever !).

Un Palestinien est depuis 9 jours en grève de la faim…

“Liberté”
“Aucun droit ici”
“Vous êtes comme un game ici”
“Nous sommes avec vous”
“Ici on est comme des animaux parqués !”
“FUCK THE POLICE”
“ici on est maltraité dehors et dedans, c’était peut-être mieux dans mon pays au final”
“je reste calme car le comportement est comptabilisé”
“Y a plus de personnel que de détenus, et 3 directeurs pour faire quoi?”
“On dit que vous êtes dans un centre mais vous êtes en prison”
“On te donne de la nourriture juste pour te maintenir en vie”

La direction leur annonce ce 12 mars 2021 qu’il y aurait un cas COVID parmi les détenus mais quand ils ont demandé des tests, on leur a refusé. Ils n’ont pas de masques, le personnel en porte mais parfois “oublie de les mettre”.

Les détenus nous disent que des activistes sont allés devant le centre à plusieurs reprises pour exprimer leur soutien. Ils étaient très contents.
” We need help, You are always welcome “
” every thing is bad here”
” thanks everybody “
” we miss you “

On reçoit un appel d’un détenu lors d’un rassemblement devant le centre. “10 gardiens ont sauté sur un Algérien, en mode “George Floyd” parce qu’il criait LIBERTÉ. “Je n’avais jamais vu ça ! Et j’ai eu très peur!” Il demande qu’on saisisse les caméras de surveillance dans le couloir où cela s’est passé entre 14h et 14h30 pour visionner cette agression du vendredi 12/03

Lors d’un autre rassemblement de soutien à l’extérieur du centre, un détenu a demandé qu’on photographie son torse et des marques résultant dune automutilation indiquant la colère et le ras-le-bol extrême dus à une situation intenable. (photo ci-joint).
Il ne mange plus et ne boit quasiment plus depuis 5 jours pour dénoncer sa détention et ce lieu qu’il insiste pour nommer prison, et pas centre. Ses codétenus indiquent qu’ils craignent pour sa santé et qu’il soit proche du coma. Une intense solidarité entre détenus s’organise autour de sa situation. Il connait la prison de Gaza et ne pensait pas se retrouver en prison en vivant en Belgique. Il veut sortir de là et retrouver ses jeunes enfants. Il a été mis au cachot pendant 24 heures dans le froid car il aurait trop communiqué avec des militant.es venu manifester leur soutien aux détenus depuis les grilles du 127bis.

Marche annuelle contre les centres fermés à Vottem ce 08/05/2021 du CRACPE
ht
tps://www.cracpe.be/2019/10/16/le-cracpe-ses-objectifs-et-son-action/

NON NON NON ! NOUS NE L’ACCEPTONS PAS ! Toujours en résistance face à l’illégitime, les centres fermés pour étrangers et les expulsions !”
L’évènement ici https://www.facebook.com/events/434099557678718/

NOBORDER..

Feu aux centres fermés

#NoBorder#StopCentresFermés#Répression#stopdeportation

Geen opmerkingen:

Een reactie posten